Un chef d’oeuvre sur l’entrechoc de deux mondes, l’Italie du Nord bourgeoise, alors fascisante et conquérante, et celle des paysans du Sud, pauvre et asservie

Cristo si è fermato a Eboli (1979)

(Le christ s’est arrêté à Eboli)

Réalisé par Francesco Rosi

Ecrit par Francesco Rosi, Tonino Guerra et Raffaele La Capria d’après le roman de Carlo Levi

Avec Gian Maria Volontè, Paolo Bonacelli, Alain Cuny, Lea Massari, Irene Papas,…

Direction de la photographie : Pasqualino De Santis / Production design : Andrea Crisanti / Montage : Ruggero Mastroianni / Musique : Piero Piccioni

Produit par Nicola Carraro et Franco Cristaldi

Drame

147mn

Italie / France

En 1935, Carlo Levi (Gian Maria Volontè), docteur de formation et peintre amateur, est assigné politique par le pouvoir fasciste dans une petite ville perdue du sud de l’Italie. Levi découvre une ville moribonde et pauvre, dont les hommes sont partis en Amérique ou à la guerre. Les femmes qui restent, vêtues de noir, vivent dans des rues abimées avec leurs enfants en guenilles et des animaux de ferme, leur seule richesse.

A Eboli, tout le monde prend Levi, ce bourgeois distingué originaire de Turin, pour un étranger. Et étranger il l’est. A force de rencontres, il découvre un pays aux murs blancs salis par la pauvreté et qui croule sous les poids des traditions et superstitions, païen et/ou chrétien à l’extrême, mais riche en humanité haute en couleur qu’il ne connaissait pas. »Cristo si è fermato a Eboli » est un formidable défilé de personnages rocambolesques campés par quelques acteurs professionnels (dont évidemment le fantastique Gian Maria Volontè dans le rôle principal) mais surtout des acteurs amateurs plus vrais que nature.

Dans ce petit monde auto-suffisant qui semble perdurer depuis des millénaires, les apparitions de la politique nationale et internationale, le fantasme de l’Italie unie par le fascisme, font figure d’étrangetés irréelles, d’anomalies. Et pourtant, comme le dit Levi, nombre d’habitants sont partis par à la guerre en Afrique par désespoir, les autres restent enfermés entre quatre murs dans leurs passions.

« Cristo si è fermato a Eboli » est adapté du roman autobiographique éponyme de Carlo Levi (1902-75), un classique de la littérature italienne publié en 1945.

Il existe plusieurs versions du film. Celle parue en France chez Gaumont en DVD fait 147mn. Celle sortie par l’éditeur américain Criterion en 2020 en blu-ray et DVD, en quatre parties, dure 222 minutes ! On peut toujours espérer que cette version intégrale soit enfin disponible dans nos lointaines contrées… et le plus tôt possible sera le mieux !

Coffret DVD FR. Studio Gaumont. Version originale (en anglais) sous titrée en français et version française. Bonus : interview avec Francesco Rosi 24mn) 

%d blogueurs aiment cette page :